Plus de consultations après des effets secondaires du vaccin d’AstraZeneca – Radio-Canada

Plus de consultations après des effets secondaires du vaccin d’AstraZeneca – Radio-Canada

  • Post category:Covid-19
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Radio-Canada
 

Les salles d’urgence des hôpitaux du Québec sont un peu plus remplies depuis qu’un cas de thrombose cérébrale a fauché la vie d’une femme de 54 ans qui avait reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19.

Le phénomène a été surnommé « la gueule de bois AstraZeneca » : une série d’effets secondaires comprenant des courbatures, des maux de tête, ou encore des douleurs.

En raison de la crainte des thromboses, plusieurs personnes se sont donc rendues à l’hôpital pour voir un médecin.

Pour Gilbert Boucher, président de l’Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec, il ne faut pas s’inquiéter outre mesure de ces retombées de la vaccination.

Les quatre premiers jours après le vaccin, c’est vraiment les effets secondaires, il ne faut pas s’en faire, affirme-t-il.

Le Dr Boucher reconnaît toutefois qu’il y a eu une augmentation exponentielle du nombre de patients qui se présentent après avoir reçu leur vaccin, qui se plaignent de douleurs un peu partout, et qui ont peur d’avoir un caillot ou une complication du vaccin.

Le phénomène serait marqué un peu partout au Québec.

Le flou pourrait naître des symptômes liés aux effets secondaires du vaccin, qui pourraient ressembler à ceux d’une thrombose. Contrairement aux premiers, cependant, les seconds ne font leur apparition que 4 à 20 jours suivant la vaccination.

Les experts rappellent par ailleurs que la formation de caillots sanguins – qui peuvent entraîner une thrombose –, est rare, avec environ un cas sur 100 000 doses injectées.

Ces mêmes experts recommandent cependant de surveiller certains symptômes, comme des essoufflements et des douleurs thoraciques.

Le Téléjournal avec Pascale Nadeau
 

À ce jour, le Canada a signalé au moins cinq cas de caillots sanguins consécutifs à l’administration du vaccin anti-COVID, dont deux au Québec.

En date du 27 avril, ce sont 351 176 doses du vaccin AstraZeneca, sur un total de 411 200 doses reçues, et 112 966 doses du vaccin Covishield qui ont été administrées au Québec, a fait savoir le ministère de la Santé, mardi.

Le gouvernement fédéral a commandé 20 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca.

Avec les informations de Jacaudrey Charbonneau et Maryanne Dupuis

SOURCE: RADIO-CANADA