Cas, hospitalisations et décès chez les aînés vaccinés: un gériatre déplore l’absence de données – Le Quotidien

S’il ne fait aucun doute que l’administration d’une première dose de vaccin a globalement permis de préserver les usagers des milieux de vie pour aînés des ravages de la troisième vague de COVID-19, on ne sait toutefois pas exactement dans quelle mesure, faute de données. Une situation qui désole le gériatre Quoc Dinh Nguyen.

Commentaires fermés sur Cas, hospitalisations et décès chez les aînés vaccinés: un gériatre déplore l’absence de données – Le Quotidien

Covid-19. Le nombre de cas surestimé en France depuis des mois, le taux d’incidence revu à la baisse – Ouest France

C’est une correction qui n’est pas anodine qu’annonce ce jeudi 20 mai Santé publique France. L’un des indicateurs les plus utilisés pour suivre l’épidémie de Covid-19, le taux d’incidence, était surévalué depuis des mois d’environ 12 %. Le taux de positivité des tests lui, était surévalué de 8 %. La raison ? Certains patients effectuant plusieurs tests rapprochés, notamment dans le cadre du suivi renforcé des variants, étaient comptés comme plusieurs cas car un pseudonyme d’anonymisation différent était généré à chaque test. Un correctif a été appliqué, et les données vont être rectifiées sur les trois derniers mois.

Commentaires fermés sur Covid-19. Le nombre de cas surestimé en France depuis des mois, le taux d’incidence revu à la baisse – Ouest France

LETTRE CONTRE LA VACCINATION COVID-19 DES ENFANTS – Discernaction

Lettre aux parents, médecins, infirmières, enseignants, personnels administratifs et à toutes les personnes des réseaux de la santé et de l’éducation qui participent à la vaccination des jeunes à partir de 12 ans contre la COVID-19.

Commentaires fermés sur LETTRE CONTRE LA VACCINATION COVID-19 DES ENFANTS – Discernaction

Devons-nous vacciner nos enfants contre le Covid-19 ? – FRANCE SOIR

Devons-nous les vacciner ? Impossible de répondre à cette question de santé publique sans dissocier l’émotionnel du rationnel. Que vous soyez parent, grand-parent, parrain, marraine, sœur, frère, oncle, tante, vous aimez forcément vos enfants, petits-enfants nièces ou neveux, d’un amour inconditionnel et ne souhaitez que leur bien-être, leur santé et leur bonheur. Prenez quelques minutes pour lire cet article. Installez-vous confortablement. Servez-vous un petit café, un thé comme vous l’appréciez. Dans cette tribune, nous allons tenter de poser le plus clairement possible des arguments sourcés, afin de trouver une réponse sans ambiguïté à la question de la vaccination des moins de 15 ans.

0 commentaire

OPINION JURIDIQUE – VACCINATION DES ENFANTS – GLORIANE BLAIS

onsidérant que tous les "vaccins" COVID-19 sont expérimentaux, c'est-à-dire en cours de recherche; Tous les enfants ont le droit de REFUSER la piqûre, même ceux de moins de 14 ans, et ce, même à l'encontre de l'acceptation des parents. (paragraphe #3) ENCORE PLUS: pour tous les enfants même ceux de 14 ans et plus, ils n'ont PAS le DROIT DE PARTICIPER à une recherche scientifique, en tant que cobayes, car les bénéfices pour eux et leur groupe d'âge sont nuls et surtout hors de proportion (paragraphes # 1 et # 2). En fait, les enfants de 14 ans et plus n'ont même PAS LE DROIT d'y CONSENTIR dans le contexte actuel (paragraphe # 5).

0 commentaire

La pression monte pour accepter le vaccin

Bien que l'OMS elle-même reconnaisse que l'infection naturelle peut offrir une protection similaire contre les maladies symptomatiques que la vaccination, et même en connaissant tous les effets indésirables que ces vaccins expérimentaux provoquent déjà (et ceux qui ne sont pas encore connus à moyen et long terme) augmentation croissante des efforts pour amener la population à accepter le vaccin comme la seule solution pour «revenir à la normale».

0 commentaire

Vaccin d’AstraZeneca – Une famille dénonce le flou entourant la prise en charge des cas de thrombose – LA PRESSE

(Ottawa) Jeudi encore, Catherine* doit se rendre à l’hôpital avec sa mère. Les médecins craignent une récidive de la thrombose liée au vaccin d’AstraZeneca qui a été diagnostiquée chez sa mère il y a presque un mois – après que celle-ci eut été initialement renvoyée à la maison par un médecin des urgences. Un cas dont Catherine ignore toujours s’il a été inclus dans les statistiques.

Commentaires fermés sur Vaccin d’AstraZeneca – Une famille dénonce le flou entourant la prise en charge des cas de thrombose – LA PRESSE