Médecins et spécialistes hors Québec portant un regard critique sur la pandémie

Médecins et spécialistes hors Québec portant un regard critique sur la pandémie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Médecins et spécialistes hors Québec portant un regard critique sur la pandémie

France

350 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquent la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français

État d’urgence avec mesures restrictives des libertés individuelles et collectives prétendument fondées scientifiquement sur l’analyse de l’épidémie est contestable. Peur et l’aveuglement gouvernent la réflexion, interprétations erronées des données statistiques, décisions administratives disproportionnées, souvent inutiles voire contre-productives. Menace essentiellement les personnes dont le système immunitaire est fragilisé par le grand âge, la sédentarité, l’obésité, des comorbidités cardio-respiratoires et des maladies sous-jacentes, la priorité est de protéger ces personnes fragiles. Il continuera à circuler, comme l’ensemble des autres virus qui vivent en nous et autour de nous, et auxquels nos organismes se sont progressivement adaptés. Deuxième vague est une aberration épidémiologique et l’on ne voit rien venir qui puisse être sérieusement comparé à ce que nous avons vécu au printemps dernier. Les autorités ont abandonné l’indicateur fondamental, la mortalité, pour ne retenir que celui de la positivité de tests pourtant incapables de distinguer les sujets malades des personnes guéries. Les autorités ne s’interrogent pas sur la surmortalité à venir des autres grandes causes de décès (cancers, maladies cardio-vasculaires) dont la prise en charge est délaissée, ni sur le fait qu’une partie des sujets classifiés parmi les personnes « décédées de la Covid » sont en réalité mortes en raison d’une autre pathologie mais classifiées Covid parce qu’elles étaient également porteuses du virus. Stratégie sanitaire actuellement en pleine dérive autoritariste.

 

Mediapart

 

Près de 300 scientifiques français dénoncent les mesures gouvernementales « disproportionnées »

 

France 3



250 universitaires, scientifiques, professionnels de santé et juristes français : La deuxième vague n’est pas virale mais économique et sociale

 

Marianne.net

 

35 chercheurs, universitaires et médecins critiquent la communication du gouvernement sur la crise du Covid, trop anxiogène

 

Le Parisien



Collectif Reinfo-Covid

Contre le re confinement, les mesures doivent être ciblées, dommages collatéraux trop importants

 

Vidéo

 

Bonsens

 

Collectif de 27 spécialistes divers

Combien de gens faut-il affamer pour désengorger les hôpitaux ? La stratégie gouvernementale rend invisibles les vies abrégées par la récession de l’économie.

 

Le Point

 

Qub Radio

 

Pr. Didier Raoult, médecin et spécialiste français des maladies infectieuses, professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille (IHU), Directeur de l’IHU Méditerranée Infection France, Lauréat du grand prix de l’Inserm en 2010, il a décrit, avec son équipe marseillaise, des virus complexes, co-auteur de milliers de publications scientifiques. 

Audition devant la commission d’enquête parlementaire



Didier Raoult détaille le nombre de morts autour du mensonge global. Il y a une incohérence entre les médias et la réalité

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Comment jouer avec les chiffres dans les méta-analyses

 

Video

 

CV

 

Censure 

 

Poursuite intentée par Dr. Raoult suite au refus de l’ANSM, l’agence nationale de sécurité du médicament, qu’il continue l’utilisation de l’hydroxychloroquine

 

Video

 

Huffingtonpost



200 médecins apportent leur soutien à Didier Raoult, le qualifiant d’immense chercheur de dimension mondiale

 

Réseau International

 

TV Libertés

Pr. Jean-FrançoisToussaint, médecin français, professeur de physiologie de l’Université Paris-Descartes, directeur de l’IRMES (Institut de Recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport)

PCR peu fiables, 90% + faux, Pourquoi tester des asymptomatiques n’est pas une bonne idée, seuil d’amplification 24 = peu contagieux, plus de 32 infinitésimal, plus de 35 pas capable d’avoir en culture

 

Vidéo

 

Réseau International

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4

 

Vidéo 5

 

Vidéo 6 

 

Vidéo 7

 

Sud Radio

 

Pr. Laurent Toubiana, chercheur épidémiologiste à l’Inserm, Fondateur et Directeur à l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé

L’épidémie est terminée. Si une 2e vague aurait dû arriver, ce serait déjà fait. Immunité collective potentiellement acquise. Dès qu’un indicateur ne répond plus à la charge d’anxiété, on change l’indicateur. Au début, c’était les malades sévères hospitalisés et les morts et après, on a changé avec le nombre de tests positifs.

 

Sud Radio

 

Vidéo 1

 

Le masque ne sert à rien

 

« La menace, à l’heure actuelle, n’existe pas, on la fabrique »



Pr. Christian Perronne, médecin et professeur des universités-praticien hospitalier français, chef du service d’infectiologie à l’hôpital universitaire de Garchese, professeur à l’Université de Versailles Saint Quentin-Paris Saclay, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes, ancien président de la commission spécialisée Maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique

Dénonce la gestion de la pandémie en France, pandémie de peur, grand scandale sanitaire et politique, tests PCR sont mauvais, es supposés ′′ cas ′′ ne sont pas des cas, dictature des masques totalement infondée, contre la vaccination obligatoire qui ne sera imposée que pour générer des centaines de milliards de bénéfice

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4

 

Planete 360

 

Vidéo 5

 

Entrevue Avec Stéphan Bureau



Dr. Louis Fouché  anesthésiste réanimateur à l’AP-HM, initiateur du collectif Reinfo-Covid

Contre le re confinement, les mesures doivent être ciblées, dommages collatéraux trop importants

 

Whats up Doc

 

Covidinfos

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Nonsens



Dr. Jean-Luc Gala, Infectiologue, spécialiste des maladies infectieuses, chef de clinique et professeur

Protéger les personnes à risque, mais permettre vie normale aux jeunes pour développer immunité collective

 

Dre Alexandra Henrion-Caude généticienne spécialiste de l’épigénétique, Ancienne directrice de recherche à l’Inserm, directrice de l’institut de recherche Simplisima, membre du comité éthique Ile-de-France monté dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique

Le taux de létalité du Covid est équivalent à celui de la grippe





Covidinfos

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Zelmat M, biologiste clinicien, français

Le confinement est vraiment l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle, il faut faire une enquête à ce sujet et les responsables de l’OMS et de l’Imperial College de Londres doivent être interrogés et, si nécessaire, jugés.

 

Guy Boulianne



Dr. Antoine Flahault, médecin de santé publique et épidémiologiste, Directeur de l’Institut de santé globale de l’Université de Genève, France

Questionne le confinement

 

Covidinfos

 

Dre Nicole Delépine pédiatre oncologue, ancien Interne et ancien Chef de Clinique des Hôpitaux, chef d’un département de cancérologie  pédiatrique pendant plus de 20 ans elle a dirigé l’Unité Fonctionnelle de Cancérologie de l’Adolescent et de l’Adulte Jeune de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches

Il ne faut pas tester les asymptomatiques, 90% des + ne sont pas malades et pas contagieux, Le virus corona d’une autre années ou de la grippe fait sortir +

 

Vidéo 1



Vidéo 2



Putsch Média



Vidéo 3




Dr. Louis Foucher, practicien hospitalier, centre interrégional des Brûlés de la méditerranée

Pas de 2e vague, nouveaux cas sont bénins, plus de morts de suicides que de covid




Dr. Denis Agret, médecin urgentiste français

S’oppose aux mesures




Dr. Peter El Baze, Ex Médecin Attaché des Hôpitaux de Nice, Ancien Chef du Service de Médecine Interne A1

 

Réseau International

 

Covid Infos

 

Vidéo



Dr. Olivier de Soyres, Médecin réanimateur à Toulouse

 

Actu.fr



Dr. Patrick Barriot 

Les autorités ont orchestré la dramatisation de l’épidémie et entretenu une angoisse disproportionnée

 

BVoltaire



Dr Pascal Trotta

Critique la gestion de la pandémie, moins de morts que grippe, contre les masques, alarme sur la manipulation financière de l’industrie pharmaceutique

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Dr. Jean-Marc Majeau, gastroentérologue

Masques en tissus, précisant qu’ils ne sont pas en capacité de stopper le virus

 

Vidéo

 

Front Populaire

 

Dr. Gérard Guillaume, Rhumatologue, ancien interne des hôpitaux, qualifié en immuno-rhumatologie, président de Chronimed, groupe de recherche clinique organisé autour du Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine, fut consultant à l’Institut National des Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP)

Pas de 2e vague, hydroxychloroquine efficace, manipulation par les compagnies pharmaceutiques

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Docteur Jean Sibilia’ Doyen de la faculté de médecine de Strasbourg

Immunité croisée possible, l’immunité pourrait être là avant le virus

 

Vidéo

 

 

Dre Ève Engerer, Médecin généraliste France 

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Dr Eric loridan, Chirurgien général à Boulogogne-sur-Mer

Masque en salle opératoire avec système de ventilation pour permettre de le porter, efficace contre projections de sang ou autres, mais pas diffusion bactérienne ou virale, remède pire que mal, on garde toxine dans le masque

 

Vidéo



Dr. Patrick Bellier, pneumologue

Il refuse que ses patients portent le masque. Il affirme que nous sommes tous porteurs sains de milliards de germes très pathogènes. Au bout de deux heures, un masque c’est un bouillon de culture. Les masques peuvent provoquer des maladies. Il estime que 80 % des diagnostics de COVID sont faux. Il estime que 80 % des diagnostics de COVID sont faux.

 

Vidéo

 

Qactus

 

France 3

 

Jean Marc Morandini

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Sa lettre d’alarme a été dépubliée, mais elle est lue dans cette vidéo.





Dre Martine Wonner, Médecin psychiatre et députée française.

 

Critique massive et le masque ne sert à rien

 

Vidéo

 

Dr. Philippe Parola, Professeur et Chef des maladies infectieuses à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille

« Ils utilisent des chiffres faux, qui n’ont rien à voir avec la réalité!

 

Vidéo



Dr Olivier Chailley, gériatre, cardiologue et pharmacologue clinicien à la retraite, recherche clinique et développement de médicaments

Létalité est inférieure à 0,5% preuve irréfutable que la maladie guérit toute seule, confinement et mesures barrières aucunement démontrées scientifiquement, et il est même possible que l’effet ait été délétère sur la santé, sur les autres maladies et même covid, médias et gouvernants ont induit délibérément la peur et l’hystérie, l’avantage des tests (le seul !) est ici qu’il prouve de façon irréfutable la bénignité de la maladie (létalité inférieure à 0,3%)

 

Covid Chailley

 

Dre Sophie Monneret, Néonatologue de formation, ayant exercé la pédiatrie hospitalière

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Dre Laurence Prots, Microbiologiste, Directrice de l’Unité Fonctionnelle de Microbiologie et du Pôle de Biologie Moléculaire infectieuse Cerballiance Alpes Maritimes

Critique utilisation PCR : vouloir tirer des conclusions concernant la contagiosité à partir des Ct est une « fausse bonne idée

Bernard La Scola, professeur de microbiologie à l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection à Marseille, 

Serais d’avis de définir un Ct au-delà duquel le patient n’est plus considéré comme positif, ajoute-t-il. Le résultat rendu doit être utile et aider à prendre des décisions pertinentes.

 

Industrie-techno

 

Autre





Dr Daniel Someca, Médecin généraliste (et Pr Toussaint, Pr Parola, Pr Raoult)

 

Vidéo

 

Dr Jean-Michel Crabbé, médecin généraliste

L’Ordre des médecins doit être traduit devant ses propres instances disciplinaires et jugé pour manquements graves aux missions qui lui sont confiées et à l’éthique médicale

 

Covidinfos

 

Dr. Bruno Vermesse, médecin de Lille

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2 

 

Dre Simone Bouskela, Médecin généraliste

Refus de transmettre facteur d’amplification des test PCR aux médecins

 

Vidéo 1



Vidéo 2



Vidéo 3



Olivier Montaigne, Ancien Interne des Hôpitaux de Lille, Ancien Chef de Clinique à la Faculté-Assistant des Hôpitaux, Chirurgien-Urologue, Andrologue-Sexologue, Compétent en Cancérologie

 

Lettre de soutien au Pr. Raoult Didier



Dr. Jean-François Huet, médecin anesthésiste réanimateur

 Impossible à un professionnel de valider un tel cirque ! Moralité 99,99% de ces torchons sont des passoires et des bouillons de culture, ils contiennent des quantités invraisemblables de bactéries et de virus sur les deux faces

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Dr. Jean-Louis Bellaton, médecin pendant 50 ans et ancien maire et ancien Conseiller Général

 

Critique gestion et peur



Plusieurs médecins français témoignent 




Dr. Laurent Hue, Chirurgien-Dentiste

 

Vidéo

 

Dr Frédéric Badel, psychiatre

De l’absence de sens à la dictature sanitaire en passant par la “terreur permanente

 

Covidinfos

 

Dr. Patrick Pelloux, Président des médecins urgentistes de France (AMUF)

Pour l’hydroxychloroquine et affirme que ses collègues en ont pris

 

Vidéo



Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine

Critique la gestion et comment la science est utilisée

 

Vidéo



Pr.Éric Chabrière 

« Bloquer une économie alors qu’on a une épidémie sans malades »

 

Vidéo

 

David Mendes, Dr. en physique, physician ancien professeur

 

Critique tests CPR

 

Plusieurs spécialistes français

 

François Ducrocq, entrepreneur inventeur

 

Expérience pour démontrer que l’usage des masques est dangereux



Belgique

Lettre ouverte aux responsables politiques : Il est urgent de revoir totalement la gestion de la crise Covid-19, Belgique

64 signataires, des médecins, professeurs et autres professionnels

La légitimité des experts actuellement aux commandes doit être remise en question. Sur le plan médical, le confinement a entraîné une surmortalité dans les autres pathologies. Virus dont la dangerosité ne dépasse pas celle de la grippe saisonnière. Bases légales inadéquates et non valables ne permettent pas de servir de fondement pour imposer le port obligatoire du masque, le traçage, la distanciation sociale ou interdire les rassemblements. Le vaccin a été présenté d’emblée comme l’unique solution à la fin de cette épidémie, alors que son innocuité, son efficacité et la durée de son éventuelle protection dans le temps sont incertaines. D’autres solutions à moyen ou long terme doivent être envisagées, comme l’immunité collective. Victimes collatérales. L’école dans des conditions normales.

 

Le Libre

 

RTBF

 

Regroupement Transparence coronavirus 

Signataires :  

Mesures draconiennes, anxiogènes, sans aucune subtilité ni discernement, pourvoyeuses d’énormes dégâts collatéraux, de décès et de désespérances, absence préoccupante de réponse aux questions et à une fuite de tout débat démocratique, la confusion entre nouveaux cas détectés (en raison d’une multiplication des tests) et la soi-disant gravité de l’épidémie ’usage de chiffres biaisés

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3 



Septante médecins flamands

Veulent abolir le port du masque obligatoire dans les écoles autant pour élèves que le personnel. Nous diagnostiquons des problèmes d’anxiété et de sommeil, des troubles du comportement et une peur de la contamination. Nous constatons aussi une augmentation de la violence domestique, de l’isolement et de la privation. Beaucoup de jeunes manquent de contacts physiques et émotionnels »

 

Vidéo 1

 

RTBF



Dr Pierre Smeesters, chef pédiatre de l’hôpital Reine Fabiola et chercheur en Faculté de Médecine ULB, Belgique

 

Les enfants ne sont pas le premier vecteur de transmission du virus




Pr. G. Desuter, laryngologue aux cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles)

Le port permanent du masque par les enseignants pourrait provoquer chez eux de graves problèmes au larynx.

 

RTBF

 

Henri Anrys, Docteur en droit et expert en soins de santé Belge 

 » Le Gouvernement a créé la panique pour couvrir sa responsabilité « 

 

Le Journal Du Medecin

 

Covidinfos

 

Dr Pascal Sacré, Anesthésiste et réanimateur

PCR pas fiable, licencié pour avoir questionné la gestion de la pandémie

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4



Pr. Daniel Rodenstein, professeur émérite à l’UCL, spécialiste du poumon, Avis paru dans le journal ′′ De Doctors′′

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

 

Pays-Bas

 

Dre Elke De Klerk, Médecin généraliste et Fondatrice de Médecins pour la vérité

Pas de pandémie, covid-19 est un virus de grippe normal, intentent un procès à l’état Néerlandais, enfants ne devraient pas avoir de masques, tests PCR 89 à 94% sont des faux positifs

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Dre Maria Buechler

Elle a démissionné, condamnant la propagande de peur, la corruption du système médical et la censure

 

Vidéo 1



Suisse

 

Santé Suisse

Dr. Christian Zürcher, Président de Santé Suisse 

Lettre aux parlementaires dénonçant les faux tests, interprétations biaisées, et des mesures politiques non appropriées et illégales, dénonce le masque, les statistiques falsifiées,  les abus au niveau des droits et de la démocratie, censure dans les médias, la vaccination génique

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Association

 

 

Dr Astrid Stuckelberger, Spécialiste de la santé publique internationale, Privat-Docent de la faculté de médecine de l’Université de Genève, Doctorat en santé des populations, Master en santé mentale (avec l’OMS), 25 ans de recherche et enseignement en médecine, Experte internationale à l’ONU et l’OMS dont 3 ans sur les pandémies et 4 ans sur le comité d’éthique de l’OMS, Experte à la Commission européenne, Représentante à l’ONU depuis 20 ans de 2 ONG académiques, a publié 10 livres et 3 autres sont en cours, 180 articles scientifiques, rapports ONU et rapports pour le gouvernement suisse

Dans cette entrevue d’une heure, apporte un éclairage sur l’ensemble de la pandémie : test PCR non fiables, facteurs d’amplification trop élevés, 90% des cas ne sont pas valables, majorité pas contagieux, danger des tests pour barrière hématoencéphalique, pandémie terminée, pas de 2e vague, devons guérir de la peur, vaccin ne protégera pas efficacement à cause des mutations, moyenne d’âge des morts 84 ans, majorité polymorbidité ou syndrome métabolique avec espérance de vie de moins de 1 an

 

Vidéo 1 

 

Dr Beda M Stadler, ancien directeur de l’Institut d’immunologie de l’Université de Berne, biologiste et professeur émérite.

Ce virus n’était pas nouveau. La population aurait déjà une certaine immunité contre ce virus. Faux de prétendre qu’une personne pourrait avoir la Covid-19 sans aucun symptôme ou même de transmettre la maladie sans présenter le moindre symptôme. PCR sur une personne immunisée, le test est positif tant qu’il reste de minuscules fragments du virus. On ne peut pas identifier si le virus est toujours vivant, c’est-à-dire s’il est toujours infectieux.

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Dr. Tal Schaller, Suisse

PCR pas valable

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé

Masques et enfants : le massacre -psychique- des innocents ?!

 

Vidéo 1

 

Le Figaro

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

É-U

 

Déclaration de Barrington (4 octobre 2020)

Prof. Martin Kulldorf, professeur de médecine à l’université Harvard, biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance du déclenchement des maladies infectieuses et l’évaluation de la sécurité des vaccins.

Prof. Sunetra Gupta, professeure à l’université d’Oxford, une épidémiologiste spécialisée en immunologie, dans le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses University

Prof. Jay Bhattacharya, professeur à l’Ecole Médicale de l’université de Stanford, un médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en santé publique spécialiste des maladies infectieuses et de leurs effets sur les populations vulnérables. 

Trois des plus grands épidémiologistes anglo-américains expliquent que la stratégie des États doit être de permettre à la population d’atteindre l’immunité collective, et qu’il faut pour cela en finir avec les mesures de blocage de la vie sociale au profit de mesures préventives et protectrices plus simples. Nécessité de laisser les jeunes (jusqu’à l’université) vivre normalement. L’immunité communautaire n’est pas une stratégie, c’est une nécessité même s’il y avait un vaccin. Il ne faut pas tester les non vulnérables et les asymptomatiques, il faut permettre aux personnes non vulnérables de vivre normalement et d’attraper la covid pour développer une immunité collective et protéger ainsi les personnes vulnérables. Pendant la construction de cette immunité collective,  il faut protéger seulement les vulnérables. Plus d’enfants sont morts de la grippe.  Alarme sur dommages collatéraux. En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, nous sommes inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre le COVID-19 et nous recommandons une approche alternative que nous appelons Protection focalisée (Focused Protection).

 

Médiapart



Vidéo 1

 

Vidéo 2

  

Vidéo 3

 

Déclaration

 

Site web

 

RadioX



America’s Frontline doctors

1ère  conférence de presse

Dr. Simone Gold, Los Angeles, CA

Dr. Robert Hamilton, Santa Monica, CA

Dr. Stella Immanuel, Houston, TX

Dr. Dan Erickson, Accelerated Urgent Care, Bakersfield, CA

Dr James Todaro

Dr Joe Ladapo, médecin à l’UCLA et chercheur clinique

 

Autres

 

Texte 



2e conférence de presse

 

Vidéo 1

 

CNN

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4 

 

Vidéo 5

 

Vidéo 6

 

Vidéo 7 

 

Vidéo 8

 

Vidéo 9

Vidéo 10 

  

Plus de 600 mds EU

 

USASUPRE



Dr. John P.A. Ioannidis, professeur de médecine et professeur d’épidémiologie et santé publique (population health), chercheur de l’école de médecine et de l’école d’humanité et des sciences de l’Université Stanford, professor by courtesy of biomedical data science at Stanford University School of Medicine, professor by courtesy of statistics at Stanford University School of Humanities and Sciences, Directeur du Stanford Prevention Research Center, Co-directeur de METRICS (Meta-Research Innovation Center at Stanford, une institution qui vise à améliorer les processus de recherche scientifique) à l’Université Stanford, l’un des scientifiques les plus cités au monde selon le Thomson Reuters et l’un des dix scientifiques les plus cités au monde selon la Fondation Einstein à Berlin

Déclare en mars que «les données collectées jusqu’à présent sur le nombre de personnes infectées et l’évolution de l’épidémie ne sont absolument pas fiables», en référence aux modèles prédictifs qui prévoyaient des millions de morts aux États-Unis », avertissant une gestion de crise de «fiasco de preuves unique dans un siècle». Considère que les décisions politiques au niveau mondial comme la distanciation sociale, la fermeture des écoles sont difficilement justifiables et peu efficaces.

A fatality rate of 0.05% is lower than seasonal influenza. If that is the true rate, locking down the world with potentially tremendous social and financial consequences may be totally irrational.

Autopsie  personnes âgées 2016-2017, virus influenza détectés 18% des spécimens, 47% avaient un virus respiratoire quelconque. Chez décès dû à un pathogène respiratoire = plus d’un virus respiratoire trouvés et souvent aussi des bactéries superposées. A positive test for coronavirus does not mean necessarily that this virus is always primarily responsible for a patient’s demise.

School closures may also diminish the chances of developing herd immunity in an age group that is spared serious disease. Dans son ouvrage où il décrit la situation mondiale sur la base des données au 1er mai 2020 : Les personnes de moins de 65 ans ne représentent que 0,6 à 2,6 % de tous les cas de covariectomie mortels. Pour maîtriser la pandémie, nous avons besoin d’une stratégie qui se concentre uniquement sur la protection des personnes à risque de plus de 65 ans.

 

Statnews

 

Biographie

 

Caitlin Rivers, épidémiologiste au Johns Hopkins Center for Health Security

Jeremy Samuel Faust, médecin urgentiste et instructeur à la Harvard Medical School

Paul A. Offit, titulaire de la chaire Maurice R. Hilleman de vaccinologie à l’université de Pennsylvanie

Il y a plus de victimes de la peur que du virus



Vidéo 1



Dr. Michael Mina, épidémiologiste à la Harvard TH Chan School of Public publié une étude, reprise par le NY Times

« Les tests standards diagnostiquent un grand nombre de personnes qui peuvent être porteuses de quantités relativement insignifiantes du virus » jusqu’à 90% des personnes testées positives ne portaient pratiquement pas le virus ». Elles n’étaient donc potentiellement pas contagieuses. « 

 

Independant

 

Dr. Marion Pepper, immunologiste à l’université de Washington

Dr. Deepta Bhattacharya, immunologiste à l’université d’Arizona

Immunité durable

 

CNEWS



Dr Michael Mina, épidémiologiste au Harvard T.H. Chan School of Public Health

Test PCR trop sensibles, 90% pourraient être faux positifs, Un seuil plus raisonnable serait de 30 à 35, a-t-elle ajouté. Le Dr Mina a dit qu’il fixerait le chiffre à 30, voire moins. Ces changements signifierait que la quantité de matériel génétique dans l’échantillon d’un patient devrait être de 100 à 1 000 fois supérieure à la norme actuelle pour que le test renvoie un résultat positif

 

Scott Becker , directeur de l’association des laboratoires de santé publique 

Le nombre de personnes avec des résultats positifs qui ne sont pas contagieux est particulièrement préoccupant, a déclaré le

 

Covidinfos







Dr. Scott Jensen, médecin et sénateur américain

Targeted by Minnesota Medical Board for speaking out about COVID-19

 

Vidéo



Dr. Scott Atlas, Université de Stanford, É-U

Expose des faits sur le Covid-19

 

Covidinfos




Dr Dan Erickson, É-U

Dr Artin Massihi, É-U

On doit être en contact avec des virus pour développer notre système immunitaire. Les mesures actuelles nuisent.

 

Vidéo 1

 

Décédé avec covid et non de la covid

Vidéo 2

 

The danger of the virus may have been greatly exaggerated by the media, and shelter in place orders/lockdown policies could – through poverty, suicide and stress – potentially cause more damage than they prevent. Contre le masque.

 

Vidéo 3

 

Covid tue moins que grippe



Dr Andrew Kaufman, psychiatre

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Dre Judy Anne Mikovits, virologue et ancienne chercheuse américaine 

Opposition au port du masque lors de l’épidémie de covid-19, s’oppose à la vaccination, dénonce les complots

 

Vidéo 1

 

Pr. Tom Britton, Professor in Mathematical Statistics (Holder of the Cramér chair), Dean of Mathematics & Physics, Stockholm University

Frank Ball, Professor of Applied Probability, Faculty of Science, Nottingham University 

Pieter Trapman, Associate professor in Mahematical Statistics at Stockholm University.

Herd immunity can be achieved at a population-wide infection rate of ∼40%, considerably lower than previous estimates. This shift is because transmission and immunity are concentrated among the most active members of a population, who are often younger and less vulnerable. If nonpharmaceutical interventions are very strict, no herd immunity is achieved, and infections will then resurge if they are eased too quickly.

 

Scienmag



Pr. Michael Levitt, prix Nobel de chimie et Professor of Structural Biology à l’université Stanford

Nous serions victimes d’une “panique du Covid-19, Lack of normality is a terrible risk. We’ve torn the fabric of society and I would not be surprised if the risk of tearing society apart constitutes a 10 times higher excess death risk. Testing is a huge waste of money, which could much better go to helping people who have lost their jobs and homeless people. It’s great for the pharmaceutical companies selling test kits but it’s not do anything good. Lockdown is no longer necessary and there’s nothing left to be frightened of. 

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

William Barr, Procureur général des États-Unis

À part l’esclavage, la plus grande violation des libertés civiques de l’histoire américaine

 

Radio Canada

 

Dr. Brian Tyson, Owner of All Valley Urgent Care, California

Covid pas aussi dangereux, Médecins reçoivent plus d’argent s’ils étiquettent les patients covid, Hydroxychloroquine fonctionne, PLus de décès avec tylénol que HCL, contre un vaccin pour covid

 

Vidéo 1

 

Dr. Steven Gundry, ancien chirurgien cardiaque dirigeant sa propre clinique

Les masques chirurgicaux ne protègent pas contre les virus

 

Vidéo

 

Médecin du Nebraska

 

Vidéo 

 

Judge William Stickman IV, U.S. District Judge

Federal judge rules Pennsylvania’s coronavirus orders are unconstitutional

 

The Hill



Robert Kennedy Jr., homme politique et avocat spécialisé dans le droit de l’environnement

Participe au mouvement qui se questionne, sonne l’alarme que la peur qui permet au gouvernement de contrôler

Discours à Berlin

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2




Avocat Reiner Fuellmich, Avocat plaidant contre des sociétés frauduleuses admis au barreau en Allemagne et en Californie 

Crimes against Humanity

 

Vidéo 1 Version française 

 

Vidéo 2

 

Video 3 Version anglaise 

 

Vidéo 4



Angleterre

 

Dr. Mike Yeadon, ancien directeur scientifique du géant pharmaceutique Pfize, Allergy & Respiratory therapeutic area expert

LA « DEUXIÈME VAGUE » A ÉTÉ TRUQUÉE LORS DE TESTS COVID FAUSSEMENT POSITIFS, « LA PANDÉMIE EST TERMINÉE »

Government are using a Covid-19 test with undeclared false positive rates.’

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4

 

Vidéo 5 

 

Vidéo 6




Dr. Chris Witthy, épidémiologiste en chef auprès de l’executif britannique

La plupart des gens ne contractent pas du tout ce virus. Et même dans le groupe à risque le plus élevé, c’est nettement inférieur à 20 %, c’est-à-dire que la grande majorité des gens, même dans les groupes à plus haut risque, s’ils attrapent ce virus, ne mourront pas

 

Vidéo




Dr. Jenny Harries, Deputy chief medical officer

Masques peuvent augmenter le risque d’infection

Dr Andrew Kemp, Head of Scientific Advisory Board on the British Institute of Cleaning Science

Alcohol based hand gels have still not been proven to kill Covid-19 on skin

Lincoln university academic said overuse of the gels will allow other bugs – commonly found on our hands – to learn how to survive them

 

Vidéo

 

Dr. Jake Dunning, head of emerging infections and zoonoses [infectious disease spread between humans and animals] at Public Health England

very little evidence of a widespread benefit” from wearing them

 

Independant

 

Lord Jonathan Philip Chadwick Sumption, Juge de la Cour suprême du Royaume-Uni

Danger pour démocratie

 

Vidéo

 

Patrick Fagan , psychologue comportementaliste 

Les masques rendent influençables ; ils vous rendent plus susceptible de suivre les directives de quelqu’un d’autre et de faire des choses que vous ne feriez pas autrement. 

Le fait que les masques ne fonctionnent probablement même pas nous amène à la dernière raison pour laquelle le port d’un masque inculque la stupidité et la conformité : à travers un bombardement de mensonges, de contradictions et de confusion, l’État submerge votre capacité à raisonner clairement.

 

Vidéo 



Écosse

 

Dr. Malcolm Kendrick, médecin écossais, auteur, speaker

La focalisation des services de santé sur le Covid-19 pourrait faire plus de mal que le virus lui-même. Toute personne décédée, ayant reçu un diagnostic de Covid, est considérée comme décédée de COVID. Même si elle est morte d’autre chose. 

 

Site web

 

Vidéo 1 

 

Irlande

 

Dr Martin Feeley, clinical director of the Dublin Midlands Hospital Group, Ireland

Covid-19 is “much less severe” than the average annual flu and current “draconian” restrictions are no longer justified, according to a senior Health Service Executive doctor.

Vidéo



 

Allemagne

 

Commission d’enquête (internationale) extra-parlementaire initiée par des scientifiques, Allemagne

Heiko Schöning

Dr. Bodo Schiffman

Prof. Martin Haditsch

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4

 

Vidéo 5

 

Vidéo 6 



Medical Professionals and Scientist for Health, Freedom and Democracy

Prof. Sucharit Bhakdi, microbiologiste et immunologiste, ancien directeur de l’Institut de microbiologie médicale et de l’hygiène à l’Université de Mainz

Dr. Wolfgang Wodarg, spécialiste des poumons, ancien directeur d’un département de santé publique, membre de Transparency International

Prof. Klaus Püschel, Medical examiner

Prof. Hendrik Streeck, virologist

Prof. Stefan Homburg, Financial scientist

Dr. Bodo Schiffmann, ear nose and throat specialist

Prof. John Ioannidis, Stanford, one of the most quoted medical scientits

Covid comparable à Influenza. Remettent en question les mesures imposées à toutes les populations. Ces mesures mettent en danger la santé, la liberté et la démocratie. La majorité ne sont pas morts de la covid, mais avec la covid. Les personnes vulnérables auraient pu être protégées avec les mesures conventionnelles. Un vaccin contre un virus non dangereux et qui se modifie constamment n’est pas souhaitable et n’apportera pas un effet positif. L’utilisation du masque par la population manque de données scientifiques et peut nuire à la santé.

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Dr. Hendrik Streeck, Directeur de l’Institut de virologie de l’hôpital universitaire de Bonn, l’expert le plus qualifié en Allemagne dans le domaine de la Covid-19

Critique la stratégie de la peur, taux de mortalité beaucoup plus faible que prévu, recommande de retourner à une vie normale

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Dr. Margarite Griesz-Brisson, MD, PhD, Consultant Neurologist and Neurophysiologist with a PhD in Pharmacology, with special interest in neurotoxicology, environmental medicine, neuroregeneration and neuroplasticity

Masks Are a Crime Against Humanity and Child Abuse. There is no unfounded medical exemption from face masks because oxygen deprivation is dangerous for every single brain. It must be the free decision of every human being whether they want to wear a mask that is absolutely ineffective to protect themselves from a virus.

 

Globalresearch

 

Espagne

 

Médicos por la verdad

Conférence pour la vérité sur la pandémie et sa gestion, Madrid, Espagne

Dra. Natalia Prego Cancelo

Dr. Rafael Gazo Lahoz

Dra. María José Martínez Albarracín,

Dr. Angel Ruiz-Valdepeñas Herreros

Dr. Heiko Schöning

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4

 

Psicólogos por la verdad

 

Dr. Luis Benito, hôpital de El Escorial de Madrid

Critique pas de 2e vague, pandémie de peur, PCR positif pas malade, vacciner toute la population pas nécessaire

 

Vidéo 



Marisa Garcia Alonso, pharmacienne spécialisée en analyses cliniques, spécialiste en micro-immunothérapie, directrice d’une pharmacie et d’un laboratoire microbiologique, Madrid

A testé des masques portés dans la communauté, présence de staphylocoques et autres bactéries favorisant différentes pathologies.

 

Vidéo 

 

Suède

 

Dr. Anders Tengell, épidémiologiste qui a supervisé la réponse de la Suède à la pandémie

Le port d’un masque facial est “très dangereux”

 

Vidéo 1

 

Vidéo 2



Autriche

 

Herbert Kick, ministre autrichien, ancien ministre de l’intérieur

Devant le gouvernement autrichien, dénonce ouvertement la manipulation par la peur construite sur des prévisions catastrophiques et à l’aide des médias

 

Vidéo



___  

Canada

Dr. Neil Rau, infectious diseases specialist and medical microbiologist in private practice in Oakville, Ont, assistant professor at the University of Toronto

Dr. Susan Richardson, retired infectious diseases physician and medical microbiologist and professor emerita at the University of Toronto

Dr. Martha Fulford is an associate professor at McMaster University and an infectious diseases physician at Hamilton Health Sciences

Dr. Dominik Mertz is an associate professor at McMaster University and an infectious diseases physician and hospital epidemiologist at Hamilton Health Sciences

Critique du confinement, ils sont pour immunité acquise socialement chez les personnes à faible risque

 

Nationalpost



Pr. Michael Palmer, chemistry professor at University of Waterloo with a specialization in microbiology from a university in Germany 

Calls pandemic ‘COVID fake emergency’. Yes, there is a virus and it kills some people, but the panic around it is created with fraudulent data. If you look at real data, it turns out that it is no worse than a flu. »

 

Vidéo

 

Denis Rancourt, scientifique et chercheur à l’Association des libertés civiles de l’Ontario, ancien professeur à l’université d’Ottawa

Critique sur pandémie, distanciation sociale et masque

 

Entrevue

 

Vidéo



Dr. Bonnie Henry, British Columbia Chief Health Officer 

Les décisions de notre gouvernement ne sont pas basées sur des évidences scientifiques

 

Vidéo



Chris Schaefer, Directeur SafeCom Training Services Inc.

Direction de cette entreprise, auteur publié et une autorité reconnue sur le sujet (respiratory protection)

Contre le port des masques

 

Israël

 

Pr. Yoram Lass, ancien directeur général du ministère israélien de la Santé

Critique globale (plusieurs éléments) très précise

 

Vidéo

 

Vidéo 2

 

Australie

 

Kristine Macartney, directrice du National Center for Immunization Research and Surveillance (NCIRS), Australie

Aucune preuve que les enfants sont des super-transmetteurs

 

Radio-Canada



Argentine

 

Dre. Roxana Bruno, immunologiste, Argentine

 

Vidéo



OMS 

Admits: No Direct Evidence Masks Prevent Viral Infection

 

Vidéo 

 

Dr. David Nabarro, Envoyé britannique à l’OMS

Dénonce le confinement récurrent comme principale mesure pour lutter contre les remontées d’infections à la COVID-19

Nous, à l’Organisation mondiale de la santé [OMS], ne préconisons pas le confinement comme la principale manière de contrôler ce virus

 

Journal de Montréal

 

Dr Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes et des zoonoses de l’OMS

Les personnes asymptomatiques ne transmettraient pas le virus (OMS)

 

L’observateur

 

Collaboration de scientifiques de pays différents

Conférence internationale

Pr Massimo Fioranelli (Italie)

Pr Bartomeu Payeras i Cifre (Espagne)

Me Carlo Alberto Brusa (France)

Lucie Mandeville Ph.D (Québec/Suède)

Dr José Luis Sevillano M.D. (France)

Francine Minville (Québec)

 

Vidéo

 

Recherche Marc-André Paquette