You are currently viewing Crise sanitaire: manifeste international pour la protection des enfants – SIGN FOR CHILDREN

Crise sanitaire: manifeste international pour la protection des enfants – SIGN FOR CHILDREN

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ces deux dernières années, la crise sanitaire rythme l’actualité et la vie des gens du monde entier. La peur a pris le dessus et nous a conduit à des attitudes inappropriées envers les enfants.

Pourtant, nous affirmons qu’ils sont précieux et fragiles, et qu’ils doivent être traités particulièrement avec égard. Dans les moments tumultueux de l’histoire, ils sont toujours les premières victimes.

Leur faible dangerosité dans le contexte de lutte contre la Covid-19 devrait les dispenser de nombreuses mesures sanitaires qu’on leur inflige pourtant à leur détriment.

A ce jour, le port du masque, les fermetures d’écoles ou la vaccination de masse ne sont pas justifiés pour nos enfants, conformément aux nombreux avis d’experts à travers le monde.

Aussi, les décisionnaires du monde entier ne peuvent prétexter l’urgence sanitaire pour leur ôter leurs droits fondamentaux :

Vivre en bonne santé

Leur condition physique par le port prolongé du masque et l’absence d’activité sportive ont fragilisé leur santé. Ils subissent de plein fouet les décisions politiques, les conduisant à des fragilités psychologiques, voire parfois des dépressions ou des idées suicidaires dès l’âge de 6 ans.

Grandir et s’épanouir

Vivre dans un entourage anxieux, masqué ou inquisiteur est un frein majeur à leur développement. Dès les premières années de leur vie, des retards d’apprentissage sont observés. Nombre de mesures les prive d’un environnement favorable à leur épanouissement.

Accéder à une éducation de qualité

Malgré leur dangerosité minime, voire négligeable en terme de transmission, les enfants vivent au rythme d’ouvertures et de fermetures d’écoles, par choix plus souvent politique que sanitaire, appuyé par des discours médiatiques fallacieux sur le risque qu’ils représentent. Les écoles représentent leur avenir. Notre civilisation a le devoir de pourvoir à ce droit et besoin fondamental.

Vivre sous l’autorité de leurs parents

Une “majorité vaccinale” a vu le jour, permettant aux enfants mineurs de se soustraire au consentement de leur parents au profit d’intérêts autres que le leur, quels qu’ils soient. Ils en ont pourtant la responsabilité qui ne peut être confisquée à n’importe quelle condition, conformément à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Etre aimés et entourés

Les distanciations sociales et les masques instaurent un climat de méfiance et de défiance, parfois de délation, qui leur porte un préjudice moral majeur, autant socialement que dans le cadre familial.

Vivre une enfance sereine et un avenir meilleur

Des discours culpabilisants mettent sur les épaules des enfants la responsabilité de préserver la santé de leurs aînés. Ils n’ont pas à être projetés dans des considérations de santé publique trop lourdes pour eux. Ces années décisives de leurs vies sont sacrées et inviolables. Ils assumeront des responsabilités d’adulte en temps voulu, à condition qu’ils soient protégés et préservés en cette période trouble.

L’avenir de nos enfants dépend de nos choix aujourd’hui.
Notre responsabilité à leur égard est immense.

Nous demandons instamment aux décideurs qu’ils puissent retrouver l’insouciance qui doit caractériser leur enfance, sans subir de culpabilisation, et qu’ils soient en toute chose préservés.

SIGNEZ